Accréditations Billetterie
Nouvelles Vagues
Nouvelles Vagues

Édition 2024

L'Intelligence Artificielle fait des vagues

Carole Bienaimé Besse

Alexandre Dayon

Mehdi Triki

Karalyn Monteil

Mathilde Pavis

Virginie Mosser

François-Pier Pelinard Lambert

David Defendi

Fadette Drouard

L'Intelligence Artificielle réinvente les paradigmes de la création cinématographique. Comprendre ce qu’est l’IA générative, comment elle impacte la création, comment s’en emparent les artistes, les enjeux sociétaux qu’elle pose et ses possibles évolutions : une journée de rencontres pour entendre et discuter avec les personnalités en pointe.

 

Matin

Matinée modérée par Carole Bienaimé Besse, membre de l’Arcom 2017 à 2023, productrice et écrivain.

 

INTRODUCTION 

 

KEYNOTE / Qu’est-ce que l’IA générative ?

Nouvel outil de création, nouveaux enjeux : de quoi parle-t-on quand on parle d’IA générative ?

Par Alexandre Dayon, ancien Chief Product et Strategy Officer, Salesforce

 

KEYNOTE / Écosystème économique et stratégique de l’IA

L’IA transforme le paysage économique dans tous les secteurs : quelle place prend-elle actuellement dans le secteur média et divertissement, et quelle est la stratégie adoptée par la France ?

Par Mehdi Triki, responsable des affaires publiques, Hub France IA

 

TABLE RONDE / Questions éthiques et juridiques posées par l’IA générative

Biais culturel des modèles utilisés, confidentialité et sécurité des données fournies, droits d’auteur et à la personne : autant de risques et questionnements associés à l'utilisation de l’IA générative.

Avec les interventions de :

Karalyn Monteil, cheffe d'unité et point focal IA, Secteur de la Culture, UNESCO

Dr Mathilde Pavis, juriste consultante en IA responsable

 

KEYNOTE / L’IA générative : une innovation au service des créatifs ?

Comment l’IA générative peut faire avancer et repousser les cadres de la création, dans le jeu vidéo notamment.

Par Virginie Mosser, Narrative Director, Ubisoft

 

Après-midi

Après-midi modérée par François-Pier Pelinard Lambert, rédacteur en chef, Le Film Français.

 

TABLE RONDE / Cartographie & cas d’étude des IA utilisées dans l’écriture

Quels outils sont utilisés par les scénaristes et de quelle manière les utilisent-ils aujourd’hui ?

Avec les interventions de :

David Defendi, scénariste et romancier, Président de Genario

Fadette Drouard, scénariste

Virginie Mosser, Narrative Director, Ubisoft

 

KEYNOTE / Générer des vidéos à l’aide de l’IA générative

Une présentation par l’exemple pour explorer le processus de création à l’aide de l’IA générative.

 

CONCLUSION : Vers où allons-nous ?

 

Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles

 

Vendredi 21 — 10:15

Le Théâtre de la Gare du Midi Gamaritz - VF

Carole Bienaimé Besse

Membre de l’Arcom de 2017 à 2023, experte de l’industrie des médias, du divertissement et du numérique, Carole Bienaimé Besse est dirigeante de sociétés audiovisuelles, productrice, cinéaste et écrivain. Elle a notamment produit de nombreux films documentaires pour la BBC et publié un essai devenu bestseller : Les Ecrans-Rois (Editions de l’Observatoire), sur l’économie de l’attention. Elle prépare actuellement un nouvel ouvrage sur les intelligences artificielles et l’information. Carole Bienaimé Besse a représenté durant six années la France au sein du Conseil d’administration du Pan-European Game Information (PEGI). Ancienne vice-présidente de l’Union Syndical de la Production Audiovisuelle (USPA), elle a longtemps siégé au sein du Compte de soutien aux industries de programmes (COSIP) du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et à la société civile des Producteurs de Cinéma et de Télévision (PROCIREP). Très engagée pour l’égalité, elle est co-fondatrice de l’association Pour les Femmes dans les Médias (PFDM). Aujourd’hui administratrice de la Fondation Descartes, du Biarritz Film Festival - NOUVELLES VAGUES et de E-enfance 3018, elle est également lauréate du prix 100 Femmes de Culture. Carole Bienaimé Besse est Officier de l’ordre des Arts et des lettres et Chevalier de l’ordre national du Mérite.

Alexandre Dayon

Entrepreneur et inventeur franco-américain dans le domaine des hautes technologies, Alexandre Dayon apportera au festival une vulgarisation de l’IA et de la révolution IA Générative.
Alexandre Dayon a débuté sa carrière en 1989 en participant à la création de la société BusinessObjects, spécialiste de l’analyse décisionnelle, dans laquelle il a notamment dirigé, pendant 10 ans, l’équipe Produits. Il a ensuite créé, dirigé et développé la société InStranet, éditeur de logiciels pour centres d’appel, aux États-Unis. Dans le cadre du rachat d’InStranet en 2008, il a rejoint le groupe Salesforce où il a exercé, pendant 16 ans différentes fonctions au sein du Comité de direction, notamment en tant que Président en charge du Produit et Marketing et Responsable de la Stratégie. Dans ce rôle il a introduit les premières solutions d’intelligence artificielles d’entreprise en 2015.
Il est aussi administrateur et membre du comité stratégique de Valeo SA.
Alexandre Dayon est Chevalier de l’ordre national du Mérite.

Mehdi Triki

Mehdi Triki a pour mission de développer l’ensemble des relations et collaborations avec les partenaires publiques et institutionnelles du Hub France IA. Il officie en tant que porte-parole de l’association.
Il a été chargé de mission en intelligence artificielle à la Direction Générale des Entreprises au Ministère de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique sous la Direction de Christel Fiorina et Romain Bonnenfant puis Consultant en Stratégie en Secteur Public chez Capgemini Invent sous la direction d’Etienne Grass.

Karalyn Monteil

Karalyn Monteil est actuellement Cheffe de l'Unité des programmes et de la liaison avec les parties prenantes pour la diversité des expressions culturelles, ainsi que le point focal pour l’intelligence artificielle au sein du secteur de la culture de l'UNESCO.
Son équipe accompagne les États membres de l’UNESCO dans le renforcement de leurs politiques culturelles nationales et de mesures pour le développement durable des industries culturelles et créatives et de l'économie créative, selon une approche participative basée sur la communauté. Ce travail est guidé par la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, la Recommandation de 1980 relative à la condition de l'artiste, le Programme des villes créatives de l'UNESCO, ainsi que les 17 Objectifs de développement durable de l’Agenda 2030 des Nations Unies.
Karalyn a rejoint le siège de l'UNESCO en 2001, soutenant le programme du patrimoine mondial pendant 7 ans et le programme des musées pendant 8 ans, avant de servir pendant 6 ans en tant que Conseillère régionale de l'UNESCO pour la culture en Afrique de l'Est.
De janvier 2022 à juin 2023, elle a été présidente-directrice générale de l'organisation californienne à but non lucratif San Francisco Heritage.

Mathilde Pavis

Dr Mathilde Pavis est juriste spécialisée en droit de propriété intellectuelle, Intelligence Artificielle et clonage numérique. Mathilde est diplômée en droit français et britannique et a reçu son doctorat en droit de la propriété intellectuelle de l’Université d'Exeter (Royaume-Uni). Elle dirige un cabinet de conseil sur l’IA responsable, après 10 ans de recherche universitaire en droit du numérique au Royaume-Uni (Université d’Exeter et de Reading). Son travail a informé plusieurs consultations de réformes législatives et a été cité par le Parlement britannique. Mathilde est actuellement experte-consultante en Intelligence Artificielle pour l’UNESCO. Elle est apparue sur BBC Radio 4, Channel 4 News et est une commentatrice régulière pour la BBC et le Financial Times.

Virginie Mosser

Virginie Mosser est une écrivaine, animatrice d'émissions télévisées et de podcasts et scénariste française de bande dessinée et de jeux-vidéo. Après plusieurs publications de romans, guides et bande-dessinées Virginie Mosser devient en 2018 directrice narrative chez Ubisoft. Elle travaille notamment sur les questions d’utilisation de l’IA à des fins narratives dans les jeux-vidéo. Depuis un an, elle est aussi membre du jury FAJV du CNC.

François-Pier Pelinard Lambert

Rédacteur en chef, Le Film Français

David Defendi

Scénariste et romancier, Président de Genario

Fadette Drouard

Difficile de se décider à faire du cinéma quand on vient d’une famille de scientifiques. C’est pourtant le bac S en poche que Fadette Drouard se décide à poursuivre tout de même ses rêves d’image. Elle sera journaliste de cinéma. Des études de communication et de filmologie pour la théorie, une entrée dans un journal de Presse Quotidienne Régionale pour la pratique et la voilà sur les rails. Pendant 10 ans elle rencontre acteurs, réalisateurs et producteurs avec le même appétit, court les plateaux de tournage et les festivals et fait passer sa passion aux lecteurs. Jusqu’à ce qu’un jour quelqu’un lui dise « mais tu veux pas faire du cinéma toi? ». Et c’est tout naturellement qu’elle s’est mise à écrire de la fiction. Un premier scénario et puis, à la faveur d’une rencontre, un deuxième ; Patients, co-écrit avec Grand Corps Malade. Des débuts au succès surprise, avec, cerise confite sur le très beau gâteau, une nomination au César du Meilleur Scénario en 2018… De Comme des garçons de Julien Hallard avec Max Boublil à La Syndicaliste de Jean-Paul Salomé avec Isabelle Huppert, en passant par Banlieusards pour Netflix, L’Enfant rêvé de Raphaël Jacou-lot ou Mica d’Isamaël Ferroukhi, elle enchaîne dès lors les projets, diversifie les sujets, alterne les tons, avec toujours la même envie : faire du cinéma et raconter des histoires. Elle co-écrit avec les frères Nasser la comédie décalée Gaza mon amour, puis offre avec La Fine fleur de Pierre Pinaud une partition à Catherine Frot. Avec Memory Box, elle collabore avec un autre duo de cinéastes : Khalil Joreige et Joana Hadjithomas. Mon héroïne de Noémie Lefort et Un destin inattendu de Sonia Rolland témoignent de son goût pour les histoires fortes et tendres, un ton sur le fil entre le rire et les larmes. Partie sur sa lancée, elle continue à raconter… Et les images se suivent et ne se ressemblent pas. Prochainement au cinéma, Sur un fil de Reda Kateb, comédie tendre et solaire sur les clowns d'hôpital, Super papa de Léa Lando avec Ahmed Sylla et ou encore Lady Nazca de Damien Dorsaz, film historique en anglais situé au Pérou, confirmeront son éclectisme. De l’écriture à la réalisation, il n’y a qu’un pas qu’elle s’apprête à franchir avec Zoo co-écrit avec Victor Saint Macary.